« Mon site sur Smartphone ! » Il gère dans quel état ?

Share on LinkedIn

Est-ce que c’est si mal aujourd’hui d’avoir un site qui ne soit pas spécialement adapté aux appareils mobiles ? Retour sur la question pour savoir s’il faut vite y remédier.

 

Effets de lecture sur un site inadapté

En 2013, il y a un siècle, le mot de l’année pour le plus grand Web magazine du monde (mashable.com) était : « Responsive Web Design ». Pour les troglodyts connected le RWD signifie une adaptation constante du format du site et de son contenu en fonction du type d’appareil portable sur lequel il est visité. Le site s’adapte donc à tous les formats d’écrans, des plus petits aux plus grands. Mais alors, quand son site n’est pas « Responsive », qu’est-ce que ça donne ?

Sur un Iphone 5 taille réelle, ceci :

2015-11-11 18h57_45

 

 

 

 

 

 

 

2015-11-11 18h59_01 2015-11-11 19h00_36

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conclusion : site illisible, ergonomie éprouvante, animations flash introuvable, expérience utilisateur désastreuse. En effet, pour arriver à lire il faut agrandir le texte par un zoom et un déplacement hasardeux et fatiguant sur deux axes. Et pour cliquer ? Sur des liens de textes, dans un menu ou sur des boutons on agit avec une précision… au doigt près. Bref, pour arriver à tirer quelque chose du site visité il faudra utiliser toutes les manipulations possibles sur un écran tactile, de quoi décourager les plus motivés.

dezoomzoomtouche-deplacementdeplacer

 

 

 

balayage-rapidetoucher-tactiledouble-touchertoucher-maintenu

 

 

 

Mais pourquoi donc ? Un site non responsive s’affiche comme sur un écran d’ordinateur sauf que la surface est moins large de 80% ! Avec un écran de Smartphone de 6 à 5 cm de large, on ne peut pas en demander autant que sur un grand écran de bureau. Tout y est suffisamment petit et pas pratique pour faire fuir les visiteurs de son site et adieux, contacts, appels téléphoniques et prospects !

 

Est ce que c’est si important que mon site ne soit pas consultable sur les mobiles (Smartphones et tablettes) ?

S’il faut parfois se méfier de ses propres statistiques d’observations dans la « vraie vie », on ne peut que constater autour de soi l’intensification des usages sur les appareils mobiles. Quelques chiffres le confirment nettement :

  • une croissance à 2 chiffres pour 42 millions de smartphones actifs en France prévus à fin 2015
    (Source : Institut Gfk)
  • 44.4% du trafic web global provient des mobiles (Smartphone = 34,9%, tablettes = 9,5%)
    (Source Médiamétrie)
  • le trafic à partir d’ordinateur desktop ne pèse plus que 55,6% du trafic (100% il n’y a pas si longtemps)
    (Source Médiamétrie)
  • le trafic de données sur les mobiles va augmenter de 59 % en 2015
    (Source : Gartner)

Ne pas avoir un site qui se prête à une visite convenable c’est autant de perte de visiteurs… phénomène qui sera loin de s’arrêter dans les mois et années à venir.

 

Google inflige la double peine

Un site qui n’est pas adapté à la visite sur mobile est déjà bien pénalisé et il a fallu qu’au printemps dernier, Google en remette une couche. C’était annoncé depuis longtemps, avant le 21 avril. Autour de cette date, Google a infligé un traitement particulier dans son moteur de recherche à tous les sites qui ne sont pas « mobile friendly ». Autrement dit les sites non-mobiles, pas adaptés ou pas Responsive Web Design ne profitent pas des premières places de classement dans les résultats des recherches faites à partir d’un mobile. C’est un euphémisme pour dire que tous les autres, les adaptés… passent devant.

Pour plus de détails lire l’article du Blog Cékane sur google et les mobiles : « Le coup du 21 avril signé Google… friendly ! ».

 

Réponse à la question initiale :

« Est-ce que c’est si mal aujourd’hui d’avoir un site qui ne soit pas spécialement adapté aux appareils mobiles ? ». La réponse est oui, c’est très mal, il est plus qu’urgent d’y remédier ! D’autant que pour des sites anciens il est à parier que ce n’est surement pas le seul problème à traiter… Maintenant, quoi faire, comment et avec qui pour avoir un site efficace, même sur les Smartphones ? La suite est au prochain numéro, avec un article prévu sur le sujet.

 

Christian Kamlet

Share on LinkedIn

Auteur: CekaneCK

Christian Kamlet, fondateur et dirigeant de Cékane, formé en business school, ancien dirigeant d'agences de communication, entrepreneur du Web depuis 2005 et formateur en école de management.

Share This Post On

Proposez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>